Logo
HomeContactsHelp
EN | DE | FR
Home > WELMEC > WELMEC Tour > WELMEC Information

WELMEC Information

Continue Tour

Qu'est-ce que la métrologie légale?

La métrologie est l'étude scientifique des mesures. La métrologie légale est l'ensemble des procédures techniques et administratives établies au moyen de dispositions législatives par les autorités publiques afin de garantir la qualité des mesures réalisées dans le cadre des opérations commerciales et des contrôles officiels et relatives aux soins de santé, à la sécurité, etc.

Présentation de WELMEC

WELMEC est l'instance de coopération européenne en métrologie légale et a été fondé en Suisse lorsqu'un Protocole d'Accord (PDA) a été signé par 18 membres issus des autorités de métrologie légale nationales représentatives dans les pays membres de l'Union européenne et de l'AELE. Lors de la fondation de l'instance, l'acronyme WELMEC signifiait «Western European Legal Metrology Cooperation» (Coopération en Métrologie Légale dans l'Europe occidentale). Toutefois, WELMEC s'étend aujourd'hui au-delà de l'Europe occidentale et comprend des représentants d'Europe centrale et orientale. L'acronyme WELMEC a été conservé.

Le comité de WELMEC se compose de 3 catégories de participants : les membres, les membres associés et des organisations ayant qualité d'observateur. Il y avait à l'origine 18 membres, qui étaient les 18 pays ayant signé le PDA en 1990, et 10 membres associés. Les membres associés sont des représentants de pays d'Europe centrale et orientale. Lors de la 19ème réunion du Comité en 2003 à Madrid, Chypre et Malte ont également été accueillis en tant membres associés, ce qui a amené le nombre de membres associés à 12. En mai 2004 les 10 nouveaux membres de l'Union Européenne : Chypre, la République Tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, l'Estonie, Malte, la Pologne, la Slovaquie et la Slovénie ont signé le PDA à l'occasion de la 20ème réunion du Comité à Casta-Papiernicka en Slovaquie. En 2005, lors de la 21ème réunion du Comité à Edimbourg, la Turquie a été acceptée à l'unanimité en tant que Membre Associé et en 2006 en Bulgarie, la Croatie a été aussi acceptée comme Membre Associé. En 2007, la Bulgarie et la Croatie ont signé le Protocole d'Accord à l'occasion de la réunion à Sinaïa, en Roumanie. En 2008, la réunion du Comité a eu lieu a Dubrovnik en Croatie et, à cette occasion, l' Ancienne République Yougoslave de Macédoine a été accueillie en tant que membre associé et aussi la République de Serbie.

WELMEC entretient également des rapports avec diverses organisations telles que les associations professionnelles européennes et d'autres organisations régionales de métrologie.

Le but principal de WELMEC est d'établir une approche harmonisée et cohérente de la métrologie légale européenne. WELMEC œuvre à la mise en place, au maintien et à l'amélioration des voies de communication entre ses membres et ses membres associés et vise à instaurer une confiance mutuelle à travers la participation à des activités communes.

WELMEC s'attache en outre à développer des liens avec d'autres organismes régionaux et internationaux interessés par la métrologie européenne. Les travaux de WELMEC sont exécutés par ses Groupes de travail. Ceux-ci élaborent des documents d'orientation (les guides WELMEC) qui sont disponibles sur ce site web. Pour de plus amples informations sur WELMEC, veuillez lire WELMEC 1 - Une Introduction.

Objectifs de WELMEC

  • Instaurer une confiance mutuelle entre les services de métrologie légale ;
  • Assurer l'harmonisation des activités de métrologie légale ;
  • Identifier les spécificités de la métrologie légale qui doivent être reflétées dans la structure européenne de métrologie, de certification et d'essais ;
  • Organiser l'échange d'informations ;
  • Promouvoir l'élimination des entraves aux échanges dans le domaine des instruments de mesure ;
  • Promouvoir la cohérence de l'interprétation et de l'application des documents normatifs et proposer des actions visant à faciliter leur mise en œuvre ;
  • Identifier les problèmes techniques susceptibles de faire l'objet de projets menés en collaboration ;
  • Entretenir des relations de travail avec les autres organismes compétents intéressés par la métrologie légale ;
  • Débattre des tendances et établir des critères pour la portée de la métrologie légale et maintenir des filières pour un flux continu des connaissances.